Promotion de la bonne gouvernance Le Ministre Epiphane ZORO lance les rencontres anti-corruption

  
  
20 / 10 / 2022
Conformément à l’axe 3 de son Plan Stratégique 2022-2025 relatif à la promotion de la participation citoyenne, à la gouvernance et à la lutte contre la corruption en lien avec le renforcement des capacités des groupes cibles, le Ministère de la Promotion de la Bonne Gouvernance et de la Lutte contre la Corruption, a initié des rencontres républicaines. Ces assises dénommées ‘’Les rencontres Anti-Corruption (RAC)’’ visent à informer, sensibiliser et éduquer les populations du district de Yamoussoukro aux actions visant à promouvoir les pratiques anticorruption.
La salle des fêtes de la mairie de Yamoussoukro, a abrité ce jeudi 20 octobre, la première édition des Rencontres Anti-Corruption.
A en croire Monsieur Epiphane Ballo Zoro, Ministre de la Promotion de la Bonne Gouvernance et de la Lutte contre la Corruption qui a présidé cette cérémonie, ces rencontres ont pour objectif de renforcer les connaissances des populations sur les pratiques anti-corruption et de promotion de la bonne gouvernance, de vulgariser la culture de l’éthique, de la responsabilité, et de la redevabilité. Mais également de sensibiliser et de former les populations socio-économiques en matière de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption tout en les impliquant dans la lutte contre ce phénomène.
L’émissaire du gouvernement a exprimé sa satisfaction d’avoir eu a abordé les thématiques touchant à la redevabilité, à la responsabilité et à la participation citoyenne.
Il a rappelé que le gouvernement ivoirien s’est engagé depuis quelques années à faire de la lutte contre la corruption un axe majeur de sa politique de développement. Afin de faire de ce projet une réalité, son département ministériel a décidé d’interagir avec la population pour la sensibiliser d’où, la création de ces rencontres anticorruption délocalisées en région.
Le Ministre Epiphane Zoro, a profité de l’occasion pour rappeler à tous, qu’ils soient acteurs du secteur public, du secteur privé ou de la société civile, qu’ils doivent faire de la promotion de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption leur cheval de bataille parce que c’est ensemble que la Côte d’Ivoire fera des bonds qualitatifs en matière de leadership, en matière de transparence et en matière d'intégrité.
Le Ministre de la Promotion de la Bonne Gouvernance et de la Lutte contre la Corruption a fait savoir que, selon l’Indice de Perception de la Corruption, la Côte d’Ivoire est passé du 152e rang en 2011 au 105e rang en 2021 avec un gain de 9 points en 06 ans entre 2013 et 2022. Cette évolution est certes louable toutefois, a dit le Ministre Epiphane Ballo Zoro, la Côte d’Ivoire ambitionne de gagner 14 points d’ici aux 05 prochaines années pour passer de 36/100 à 50/100. Raison pour laquelle, il a invité les populations à s’approprier les outils de détection et de dénonciation des actes de corruption notamment Spacia, plateforme de dénonciation des actes de corruption et infractions assimilées lancée le 11 avril dernier par le Premier Ministre, SEM Patrick Achi.
Aux termes des échanges avec l’auditoire, Monsieur Brou Kouamé, Préfet du département de Yamoussoukro, a invité les populations à s’impliquer dans la lutte contre la corruption.
Le Ministre de la Promotion de la Bonne Gouvernance et de la Lutte contre la Corruption a exprimé sa gratitude aux autorités, aux chefs traditionnels, aux guides religieux, aux opérateurs économiques, à la société civile ainsi qu’à la population pour leur participation massive à cette rencontre.
Représentant Monsieur Kouacou Gnrangbé Kouadio Jean, Maire de la commune de Yamoussoukro, Konan Jean Parfait, 4e adjoint au Maire a salué cette initiative qui dit-il vise à élaborer et mettre en œuvre la stratégie nationale de lutte contre la corruption.
Convaincu que la corruption freine la croissance économique, nuit à l'état de droit et entraîne un gaspillage de compétences et de nos précieuses ressources, Konan Jean Parfait a invité les acteurs principaux des activités socio-économiques à s’engager résolument dans la promotion de la bonne gouvernance afin de lutter efficacement contre ce fléau.


Pour de plus amples informations, veuillez contacter Mme Miriame COULIBALY aux 27 20 23 94 30 / 07 07 97 25 35

Direction de la Communication et des Relations Extérieurs